On se promène, tout va bien… soudain, Titi se fige… Instinctivement, vous observez partout et vous voyez. Un peu plus loin, un autre chien. Lui aussi est en laisse.

Votre gentil Titi devient d’un coup ingérable : il grogne, aboie, se dresse sur les pattes arrière. Vous peinez à le retenir. Les gens vous lancent des regards meurtriers, vous qui tenez une bête fauve, méchante et sans aucun doute très dangereuse !

Et pourtant, Titi, quand il n’a pas de laisse, et ben c’est le chien le plus gentil du monde. Il n’a que des copains ! il se présente poliment aux autres chiens, joue, et n’a jamais la moindre escarmouche. Vraiment, Titi, il est sociable !

Mais dès qu’il est en laisse : il devient fou ! Le pire, c’est que si on lui laisse le droit d’aller voir l’autre chien, et ben Titi, il redevient tout doux comme un agneau.

C’est incompréhensible !

Et pourtant… la réactivité en laisse est une des premières raisons de consultation d’un éducateur. Et vraiment, des chiens comme Titi, réactifs en laisse et sociables en liberté, il y en beaucoup !

L’une de principale raison est tout simplement… la frustration !

Ces chiens sont sociables, ils n’ont qu’une envie : rencontrer ce chien qui arrive en face, et pourquoi pas même : jouer avec lui?

Mais à chaque fois c’est la même chose : on le retient, il n’a pas le droit…

C’est frustrant !

 

Imaginez : on vous montre du chocolat, et à chaque fois que vous souhaitez en prendre, on vous dit NON ! PAS POUR TOI !

Croyez moi, vous aurez vite une sainte horreur du chocolat… et peut-être même serez vous bien désagréable face à la prochaine personne qui vous tentera de la sorte !

 

Oui mais… on fait comment ? Parceque ce n’est pas toujours possible de laisser dire bonjour en laisse !

C’est vrai, c’est même difficile. Mais ce n’est pas si dramatique que ça.

 

Imaginez… on vous tente avec du chocolat, et on vous dit toujours non… mais à la place, on vous propose un tiramisu de folie ? Ok, vous aurez peut-être un peu de regret de pas avoir goûté le chocolat, mais finalement, le tiramisu c’est bien aussi. Votre frustration sera bien moindre, et la prochaine présentation de chocolat beaucoup moins désagréable. Vous accepterez mieux le refus de vous donner du chocolat.

 

Et bien le chien c’est pareil ! Sauf qu’on ne lui proposera pas de chocolat (ça contient de la Théobromine et c’est toxique pour le chien), mais du fromage, du cervelas, du foie séché ou un super jouet.

L’idée est de compenser la frustration par un autre plaisir. Et en plus, un chien calme en laisse donne plus confiance aux autres… il aura sans même la récompense suprême : pouvoir dire bonjour à cet inconnu qui l’attire tant !

 

Quoi c’est si simple ?

Bah oui… un peu d’anticipation, un super compromis… et le tour est joué.

La règle d’or restant : jamais d’énervement ni de coup dans la laisse, même en cas de réaction exagérée de votre compagnon… Car s’il reçoit un mauvais traitement en croisant un congénère, il associera le coup dans la laisse à la présence de l’autre chien. Et là, les vrais problèmes commencent !

La réaction liée a une bête frustration deviendrait une réaction de peur et de vraie agressivité. Votre chien encore sociable peut devenir réellement mauvais, à cause de vous.

Vraiment le cervelas, c’est mieux ! Votre chien associera l’autre chien à un truc super trop agréable, ce qui le rendra vraiment très sympathique !

En cas de doute, n’hésitez pas à rencontrer un éducateur, travaillant en méthodes positives. Il saura vous montrer les bons gestes et rendre les contacts plus sereins.

 

A noter : la réactivité peut avoir d’autres causes que la simple frustration. La peur ou un traumatisme peuvent aussi être en cause. En cas de doute, contactez un éducateur.

Share This