Petit article très court… Pour répondre à une « pub » vue aujourd’hui. Cette publicité promet un « changement de comportement de votre chien en 10 jours – satisfait ou remboursé »

Bon… bah si c’est vrai, moi j’arrête tout, tout de suite Je suis incapable de tels résultats.

Déjà, je suis incapable de garantir du 100% garantie de résultat. Je dois être mauvaise… ou alors c’est parce que j’ai conscience que je travaille avec des êtres vivants. Et que que ces êtres vivants arrivent avec leur bagage… bagages de connaissances, bagages d’émotions, bagages de capacités, bagages de motivations… Ça en fait beaucoup des bagages ! surtout si on les multiplie par 2 ! Parce que je travaille avec le chien et son maître… et que le chien comme le maître possède ses propres bagages.

A ce moment là, ça tient déjà plus du déménagement que du simple départ en vacances.

Et moi, mon job, c’est d’observer et d’analyser tous ces bagages. Ceux du chiens… ceux du maître…

C’est de voir si on peut regrouper certains dans une seule valise, ou comment combiner le tout pour que cela fonctionne. Et ça, « en 10 jours – satisfait ou remboursé » : bah moi je suis pas assez douée pour y arriver.

Enfin, si vraiment j’y mettais de la bonne volonté, peut-être que si… mais cela me pousserait sans doute dans des chemins qui ne m’intéressent pas.

 

Il existe un chemin « facile » : on avance tout droit, marche ou crève. Capable ou pas, tu y vas et tu poses pas de questions. Les résultats sont là. On obtient le résultat… mais à quel prix ?

Il existe un chemin « difficile » : on analyse, on apprends à reconnaitre les émotions, à les changer, à transformer le négatif en positif. Ce chemin est aussi dur pour le chien que pour son maître. Il demande une remise en question, il demande du travail, il demande de la persévérance.

Et moi, j’aime bien ce chemin. Peut-être par masochisme ?

Mais sûrement aussi car je trouve important que chacun avance à son rythme, ensemble, en prenant en compte les émotions et les capacités de l’autre. Parce que ce chemin crée la communication, le lien, la confiance. Parce que ce chemin ne brusque pas et utilise l’intelligence de chacun.

Parce que dans ce chemin, on prends le temps d’alléger les bagages. Je vous jure qu’il est plus aisé de cheminer avec un sac léger qu’en transportant du plomb.

 

Donc non : je ne donne pas de garantie a 100% en 10 jours. Parfois il faudra plus de temps. Parfois il en faudra moins. Parfois on aura des résultats spectaculaires, parfois des avancées minimes. Le chemin se fera plus ou moins vite selon la nature du lien, selon le poids des bagages, selon la motivation de chacun et le travail réalisé.

Toujours je demanderais d’avancer pas après pas, avec des objectifs ciblés et accessibles, avec des objectifs dont la difficultés augmentera en même temps que vos progrès, parfois même je me rendrais compte que j’ai mis la barre un peu haute et réduirais les exigences…

Non pas parce que je ne crois pas en votre réussite, mais parce que trop demander d’un coup est souvent voué à l’échec et au découragement.

Parce que je ne veux pas que vous vous découragiez. Je sais, et je veux que vous sachiez, que vous êtes capables d’aider votre compagnon à surmonter ses difficultés. Vous êtes les meilleurs amis du monde et ensemble vous y arriverez.

Pas à pas. En 10 jours ou en 10 mois. A 100% ou moins. Les chiffres importent peu : seul le résultat compte.

Et le résultat est une relation harmonieuse entre vous et votre compagnon. Une relation qui permette à chacun de se sentir épanoui.

Share This